Submit a New Listing

Un jardinier paysagiste doit-il souscrire une multirisque professionnelle ?

Un jardinier paysagiste doit-il souscrire une multirisque professionnelle ?

En raison de risques encourus, tous les professionnels sont soumis à la souscription de certaines assurances. C’est non seulement une obligation légale, mais aussi une manière de couvrir les frais en cas de sinistre. Mais pour le jardinier paysagiste, l’assurance multirisque professionnelle est-elle obligatoire ?

Les assurances obligatoires pour les jardiniers paysagistes

Dans le guide de l’assurance multirisque habitation, les professions qui y sont assujetties sont clairement identifiées. En tant que professionnel, le jardinier paysagiste doit contracter certaines assurances. Légalement, l’une des assurances obligatoires pour ceux qui exercent ce métier est l’assurance responsabilité civile. Cette dernière est requise pour l’obtention de la certification DAPA ou Distributeur et Applicateur de Produits Antiparasitaires, indispensable pour un jardinier. C’est un certificat vital pour les activités de ce métier. Il peut également être soumis à la souscription d’une assurance décennale, s’il exerce en tant que maître d’ouvrage pour un projet ou en cas de travaux de maçonnerie paysagère. Ainsi, l’assurance multirisque professionnelle ne fait pas partie des obligations du jardinier paysagiste.

Les avantages d’une assurance multirisque professionnelle

Le jardinier paysagiste est toutefois soumis à de nombreux risques dans ses activités, notamment la détérioration des fleurs et arbustes, les blessures causées à autrui, le vol des outils ou encore la dégradation de son équipement. Pour le protéger efficacement de ces sinistres, il est conseillé de souscrire une assurance multirisque professionnelle. En effet, même si cette dernière n’est pas obligatoire, elle reste pratique et utile au quotidien. C’est le cas pour les jardiniers paysagistes qui travaillent pour une entreprise ou qui sont à leur compte.

Les garanties d’une assurance multirisque professionnelle

Une assurance multirisque professionnelle peut être souscrite avec des garanties sur mesure, en fonction des besoins du jardinier paysagiste. Elle peut inclure la responsabilité décennale et la responsabilité civile professionnelle pour garantir les dommages causés aux tiers. En cas de litige, elle couvre également la défense du souscripteur. Cette assurance a aussi la possibilité de couvrir le vol, le vandalisme, le sabotage, le dégât des eaux ainsi que les sinistres dus aux catastrophes naturelles, aux incendies ou à d’autres événements climatiques. De nos jours, quelle que soit la taille de l’entreprise et le chiffre d’affaires d’un entrepreneur, les assureurs proposent une assurance multirisque professionnelle adapter aux besoins de chacun.

Les autres polices d’assurance recommandées

Le jardinier paysagiste est souvent amené à utiliser un véhicule, pour aller à la rencontre des clients ou pour transporter du matériel. Une assurance voiture d’entreprise est ainsi recommandée pour prévenir les risques d’accident ou de panne. Pour ceux qui ont des employés à charge, une assurance santé complémentaire est aussi de mise en raison de la manipulation quotidienne de produits et d’outils parfois dangereux. Une mutuelle d’entreprise est ainsi recommandée.

En définitive, l’assurance multirisque professionnelle n’est pas obligatoire pour un jardinier paysagiste. Mais elle est recommandée puisqu’elle permet de le protéger contre les risques au métier. D’autres contrats sont également recommandés pour couvrir efficacement les sinistres inhérents aux activités d’un jardinier paysagiste. Pour choisir efficacement, et éviter les doublons, les comparateurs d’assurance en ligne sont les meilleurs alliés.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero mattis commodo pulvinar luctus leo. commodo vulputate, felis